Conseil

Quand je suis arrivée dans mon groupe de presse en 2010, aucune marque ne possédait de site Internet. Nous étions certes dotés d’une « salle de rédaction virtuelle » pour travailler en interne, mais nos titres se contentaient de leur version print. Sept ans plus tard, les choses ont bien changé. Nous avons su piloté une mutation